Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 18:00

 

On ne s'étonnera plus maintenant de voir exposé sur nos frontons le Jeu des Enfants, car quoi de plus léger et naturel que le jeu des Enfants?

 

Imagine-t-on ces mêmes scènes "pour de vrai" dans les jardins d'enfants?

C'est bien là rappel de ce qu'est l'existence, pour qui sait lire les Images inscrites sur nos monuments ( de la racine latine monumentum: "qui permet de se souvenir"!) Rappel "du cher pays de mon Enfance" comme le chante Trenet! 

 

Rue de Grenelle   Rue de Grenelle3

 

 P1070895  P1070896

                                                                                     Rue de Grenelle, Paris

 

Petit Palais1   Pont Alexandre3- 

                             Petit Palais, Paris                                                                   Pont Alexandre III, Paris

 

           Cartexpo Paris        Chine XVIIe porcelaine

                               cartexpo, Paris                                                           Chine XVIIe porcelaine

 

La créativité, la spontanéité, l'innocence, l'immédiateté, la capacité de vivre ici et maintenant, font du jeu des enfants le modèle de l'existence en paradis.

"Garder sa part d'enfance", "C'est un jeu d'enfant". "Esprit d'enfance". "L'innocence perdue". "Il faut savoir jeunesse garder". Autant d'expressions qui rappellent ces vérités premières, le retour aux sources.

 

Savoir jeunesse garder... 

Jeux    

                 Jeu des grands enfants!   (Rainbow Italie)

 

Dans ce livret du CD "Vers l'Etoile" des Derniers Trouvères, le texte et les paroles nous expliquent qu'"il est enfant celui qui..."  

De l'Enfance...

 

 

De l'Enfance...pour de vrai

 

Ne pas croire que la parole du Christ "Laissez venir à moi les petits enfants"  est commandement pieux et sentimental, comme le laissent accroire certaines images. Ce serait ne pas comprendre le sens des mots. Enfant ne signifie-t-il pas en effet "in-font: dans la fontaine", donc en la Source, selon la Langue des Oiseaux?

Bénédictines de Vénière         Maïté Roche          

          Bénédictines de Vénière                                                                   Maïté Roche

 

L'Enfance: un état d'Esprit, un état d'Être... d'être à la Source dans tous ses états, toutes ses facettes. 

 

 Alors, que l'on joue à la marchande, aux cow-boys et aux Indiens, à colin-maillard; ou plus tard, devenu grand, à être docteur, pompier ou acrobate, c'est toujours se glisser dans un rôle. N'est-ce pas tellement plus amusant et intelligent de vivre ainsi son existence: faire les choses sérieusement...sans se prendre au sérieux?

Chagall Les Acrobates 1984                                                                             Chagall , Les Acrobates,1984

 

Et là n'est-il pas préférable de demander au Petit Prince de nous aider, car lui il sait: il a vérifié sur les adultes la perception de ses deux premiers dessins.

Chapeau     Eléphant

 

 Mais puisque vous avez tous lu le Petit Prince, vous savez autant que moi que "les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications...".Ses nombreux voyages n'ont fait que confirmer cette première impression: "J'ai ainsi eu au cours de ma vie, des tas de contacts avec des gens sérieux. J'ai beaucoup vécu chez les grandes personnes. Je les ai vues de près. Ça n'a pas trop amélioré mon opinion."

Alors, comme nous sommes sans doute encore un peu trop adulte, nous avons besoin de quelques explications pour comprendre entièrement ce livre de Saint-Exupéry, et il nous faut lire "L'ésotérime du Petit Prince" (E-Y Monin) et ainsi saisir ce que Enfant veut dire.  

    Petit Prince1                                                  

 

Alexandre Jardin, si l'on en croit "Les Coloriés" qu'il écrivit en 2004, semble bien connaître le pays de son enfance, lui. Y vit-il? C'est une autre question. Son livre jubilatoire raconte la vie sur une île aux mains des enfants, où les adultes sont interdits de séjour. Là "les petits ne rient pas d'autrui mais avec autrui, pour le seul plaisir de partager leur joie... Notre ironie distanciée - et donc toxique - les inconforte".

Ils ont bien compris que tout est jeu, et que "le but des bons jeux, c'est d'être sans but [...] le seul échec, c'est de tomber dans le sérieux. Le vrai perdant, c'est celui qui cherche à limiter l'imprévu. Si on ne laisse pas le hasard jouer, c'est la fin du jeu". 

 

Les coloriés

 

  Sur cette île exceptionnelle où tout n'est que jeu joyeux, l'Amour règne en Maître.

 

  Une des traits les plus typiques de l'enfance n'est-il pas le déguisement? Pas étonnant que les enfants comme les adultes aient de tous temps aimé les parures: les plumes, les pierreries, les voilages, les peaux de bête, les parfums, les couleurs...

Normal: la nature elle-même est parure pour attirer, séduire. L'être humain, doté d'intelligence...naturelle, a toujours aimé s'en servir. C'est la culture. Non pas en vérité,comme dit plus haut, pour se déguiser mais plus exactement pour se mettre à sa guise, à l'aise, en valeur. 

Faire son paradis commence par soi: se rendre paradisiaque. Faire de sa présence à autrui un présent.

 

P1070100   P1070162

 

Pas de vie véritable sans couleur. Mais ce monde semble disparaître, gangrené par le noir, couleur phare, si l'on peut dire, des "civilisés". Mode du noir dans les vêtements, chez les peintres encensés, dans les chansons à problèmes etc...

 

Tous les villages possédant la moindre maison à pan de bois accueillent les fêtes médiévales: rien d' étonnant car elles sont des antidotes, par leurs couleurs, leurs fêtes joyeuses et les "valeurs" simples à retrouver. 

Mais la vie n'est-elle pas à célébrer tous les jours, puisque, selon Shakespeare, dans Comme il vous plaira"le monde entier est un théâtre, et tous les hommes et femmes en sont les acteurs, et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles"?  

La Taverne 16 Mars 2006 007-copie-1     P1070094

                 Le Quatuor de la Tour des Miracles                                                      Les Derniers Trouvères

 

 Et si la terre entière était mon terrain de jeu? Et si sur cette scène, mes jeux étaient des jeux d'enfant partagés avec ceux qui veulent jouer avec moi à jouir de l'existence? 

 

 

  Dans le film américain Pleasantville (1998), par la grâce et le naturel de deux enfants rentrés par un joli tour de passe-passe à l'intérieur d'un feuilleton relatant la vie pleine de conflits d'une petite ville, voilà cette ville transformée et reprenant toutes ses couleurs....  http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=13144.html

  Pleasantville 

Quoi de plus naturel que cette vision enfantine de l'existence?

La gravité avec laquelle est trop souvent perçue notre existence ne vient-elle pas de l'IMPORTANCE donnée à la réalité? Certes, cela peut se comprendre lorsque manque le minimum pour (sur)vivre, mais que de problèmes créés de toutes pièces par manque de foi en la vie? 

Alors, quel parti prendre: celui de ceux-qui-sont-toujours dans leurs humeurs mauvaises, maussades, chagrines, mélancoliques, ou celui de ceux-qui-prennent-le parti-de-l'humour?  Rire, ou plus simplement encore sourire à la vie rend l'existence...souriante. 

 

                      C'est donc par une pirouette que nous passons de l'humour à l'amour. 

                                    pirouette

                                            ram.de.la.charabiole.free.fr/comptines/piroue...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Trouveur de Paradis - dans Jeu des enfants...
commenter cet article

commentaires

Trouveurs De Paradis

  • : Le blog de Trouveur de Paradis
  • Contact

Rechercher

La Mémoire

Catégories